(1)
Visions d'avenir

Un industriel devenu software company

  • Damien Alexandre
    Directeur programme co-innovation, SAP

Un industriel européen vend des compresseurs d’air. Il est soumis à la concurrence mondiale notamment des pays à main d’œuvre moins chère, disposant souvent aussi de matières premières moins coûteuses.

Ecoutant les attentes de ses clients sur davantage de location que d’achat,
sur une variabilité accrue des coûts, sur l’accroissement de niveau de service et la garantie du service,
sur la disponibilité des services variable dans le temps,
cet industriel décide de devenir aussi vendeur de services d’air comprimé.

Grâce à l’internet des objets et des capteurs appliqués sur les compresseurs, eux-mêmes loués dans le cadre du service, et non plus vendus,
à des algorithmes prédictifs, permettant une meilleure disponibilité garantie des équipements, grâce à de la maintenance prédictive,
à une nouvelle informatique temps réel dans le cloud,
à des bases de données en mémoire combinant transactionnel et décisionnel dans le cloud,
à un moteur de tarification évolué,
et à la capacité à gérer des encaissements et des facturations de façon plus automatisée, grâce au machine learning et au rapprochement automatique de pièces comptables,
l’industriel s’engage auprès de ses clients sur un niveau de service, variable dans le temps, correspondant à une pression d’air comprimé délivrée de façon garantie selon les cadences de production ou de consommation de ses clients.

Ce nouveau business modèle, rentable seulement grâce au cloud, flexible par le cloud, ne remplace pas l’ancien business modèle de vente de compresseurs,
mais il renforce la société en lui permettant de conserver des parts de marché et de répondre à de nouveaux clients qui ne veulent plus s’engager dans de lourds investissements.

Ainsi, le CLOUD et la location de services informatiques variables soutiennent un business modèle de services, de location, lui-même très variable dans le temps. Il y a donc un alignement de planète entre les exigences des patrons SI et des patrons business : l’agilité de leur catalogue de services.

Biographie

Directeur en systèmes d’information,
pilote de transformations métiers et digitales dans diverses industries,
pilote de programme de co innovation en éco systèmes ouverts,
évangéliste machine learning et intelligence artificielle,
Damien Alexandre digitalise des processus métiers et met en place de nouveaux modèles métiers, sur des périmètres internationaux

(1)

Commentaires (1)

  • CloudGuy
    12.05.2017

    Merci
    Je crois connaître cette société
    À moins qu il y en ait De nombreuses dans ce cas

Commenter cette page

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.