(0)
Visions d'avenir

Productivité, sécurité, mobilité : les enjeux de l’âge d’or du Cloud

  • Michaël Lakhal
    Senior Product Marketing, DocuSign

A l’heure où les dynamiques d’innovation et de concurrence se stimulent l’une l’autre, dans un contexte de mobilité salariale croissante et de circulation accrue des données, il est essentiel de se pencher sur l’opportunité que représente le Cloud.

Vers une « productivité mobile » : adapter les outils collaboratifs

Déjà fortement impactée ces dernières années, la mobilité devrait concerner 50% des salariés dans le monde d’ici 2020. Une tendance qui pose plus que jamais la question des outils collaboratifs. La fluidité des échanges et des processus de décision est une des clés d’une productivité stable. Or les entreprises internationales doivent transcender les barrières, qu’elles soient géographiques ou linguistiques, tout en maintenant leur productivité, sur des périodes raccourcies par la concurrence. Les entreprises ont donc tout intérêt à miser sur le Cloud, qui permet l’émergence de nombreux outils collaboratifs : réunions à distance, signatures électroniques, travail synchrone sur des fichiers, etc. Encore faut-il que leur utilisation soit efficace et maîtrisée par tous si l’on veut atteindre un ROI immédiat. Le Cloud offre de multiples avantages : déploiement simple et immédiat, standardisation des dossiers, gestion d’un système unique pour toutes les entités, facilité d’adoption de l’outil, mises à jour automatiques, échanges plus fluides, accès à moindre prix à des services parfois coûteux, sécurisation maximum des données. La dématérialisation permet de moins investir dans les infrastructures et l’entretien du parc informatique (serveurs, application, système de sauvegarde des données) et de réaliser ainsi des économies d’échelle.

Des résistances à surmonter

Nous sortons à peine de l’ère des systèmes info-gérés et des pare-feux. Mais face à l’augmentation des volumes de données, il est illusoire pour une DSI de vouloir stocker et gérer ces données dans un système interne, d’autant que les serveurs, saturés, peuvent entraîner des pertes de données et donc de productivité. L’essor des APIs (Interfaces de programmation) et du Cloud offre une solution durable pour le transit des données sensibles. Dans ce registre, les certifications des data centers sont de bons indicateurs de fiabilité. Les fournisseurs de service sur le Cloud doivent devenir partie prenante du business de leurs clients, d’un point de vue technique (disponibilité du service) et légal (sécurisation des données). Les résistances pourront être surmontées si l’on prend en considération trois axes : la simplification de l’authentification sur tous les terminaux (convergence), la collaboration avec d’autres acteurs du Cloud (partenariats), et l’accessibilité des informations légales (cadre juridique). Enfin, il est primordial de rassurer les clients quand un prestataire vient de l’étranger, en misant sur la transparence en matière de réglementation.

Le Cloud au cœur des SI de demain

La flexibilité, composante centrale de notre marché en perpétuel mouvement, est une des principales caractéristiques du Cloud, et la plus à même de répondre au besoin de mobilité. Elle en fait le moteur par excellence de l’économie de demain, orientée vers le 100% numérique. Une plateforme Cloud doit crédibiliser son offre, en attirant des clients reconnus dans leur domaine. Elle doit viser une cible plus large que le B2C, et veiller à ce que ses investissements garantissent un ROI immédiat à ses clients, en particulier les PME. L’avenir des SI passera par des synergies nouvelles entre les plateformes Cloud, qui feront émerger de nouveaux services et de nouveaux usages, dont les cycles de développement correspondront mieux aux attentes du marché. L’avenir est déjà là : l’explosion de la mobilité en est un signe précurseur. Les services Cloud qui parviendront à s’adapter à cette nouvelle donne ont un bel avenir devant eux !

Biographie

Michaël Lakhal a près de 10 ans d’expérience dans le domaine de la signature électronique. Il a débuté sa carrière dans le secteur des services financiers en tant que E-Commerce Manager. En 2007, il rejoint un éditeur français de solution de signature électronique. En tant que premier employé, il construit la première plateforme de transactions B2C. Il rejoint ensuite l’équipe marketing d’OpenTrust en 2013 en tant que Protect & Sign Product Manager. Suite au rachat de la division TDT (Trusted Documents & Transactions) d’OpenTrust par DocuSign en septembre 2015, il devient Senior Product Marketing EMEA pour DocuSign.

(0)

Commentaires (0)

Pas encore de commentaires

Commenter cette page

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.