(0)
Bonnes pratiques

Transformer la DSI en DID pour transformer l’entreprise

  • Antoine Jacquier
    Associé, Nuageo

Un premier chantier a été trouvé, souvent à l’insu des DSI : le Chief Digital Officer. Sous couvert de piloter le chantier de transformation en organisant les relations métiers/SI, il s’agit généralement d’un générateur de confusion dans cette relation complexe.
La seule issue est donc de structurer la DSI non plus comme une entité “comme les autres” dans l’entreprise, mais comme un organe transverse, à l’écoute des métiers : la Direction Informatique et Digitale ou DID.

Avec une approche visant d’abord la satisfaction d’un usage, et non plus un besoin technique ou fonctionnel, la DID adresse la transformation numérique en étant à l’écoute de l’usage de l’utilisateur final. L’enjeu ici est de rediriger les énergies de la DSI, clés à l’efficacité de l’entreprise, vers des efforts à forte valeur ajoutée. Et grâce aux possibilités offertes par le Cloud, la DID peut se concentrer sur cette tâche là, en visant une efficacité décuplée.

Aux commandes de cette entité, seul le DSI est pertinent : garant du SI traditionnel de l’entreprise, fin connaisseur des métiers de son entreprise, il ne lui manque souvent que la légitimité et les moyens de mener à bien la transformation de son entreprise. Sa présence au COMEX devient un prérequis… tout comme il est indispensable qu’il devienne un leader charismatique de la transformation. Par son rôle de facilitateur, la DID se veut garante des usages et force de proposition de services numériques efficaces et garantissant la cohérence des données du SI de l’entreprise.

Plus qu’une nouvelle dénomination des postes de l’équipe de l’ex-DSI, la DID rend nécessaire la mise en oeuvre d’une nouvelle culture, et de nouvelles méthodes.
– Le cahier des charges technique et fonctionnel ne peut plus subsister, car son formalisme pénalise toute agilité, essayez le “cahier d’usages”.
– Les phases de tests doivent être plus intenses, mais aussi plus flexibles.
– L’expérimentation est une norme, et non une exception reléguée aux équipes de R&D.
– Etc.

Avec des concepts clés à son coeur, tels que les usages, l’agilité, le pragmatisme, et des approches à systématiser, la DID incarne l’évolution nécessaire de la DSI pour accompagner la transformation numérique.

Qu’attendez-vous ?

Biographie

Après 9 ans d'expérience dans des ESN traditionnelles, sur des projets d'intégration dans les domaines de l'industrie, des services et de la distribution en France et à l’étranger.

En 2014, je crée une nouvelle société de conseil Nuageo chargée d'accompagner les entreprises lors de leur transformation numérique en favorisant l’adoption et la consommation de services Cloud. Notre approche se base sur leurs processus métier et leurs données.

Notre mission : aider la DSI à se transformer pour améliorer les performances des métiers car il est urgent de faire renaître nos entreprises !

(0)

Commentaires (0)

Pas encore de commentaires

Commenter cette page

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.