(0)
Bonnes pratiques

Transformation et Migration vers le Cloud, le défi des DSI de demain

  • Philippe Decherat
    Directeur Technique, Commvault

Aujourd’hui, les Systèmes d’Information des entreprises détiennent un nombre d’applications de plus en plus important, fonctionnant sur des systèmes différents, destinés à des utilisateurs de plus en plus variés et de plus en plus nomades, et peuvent être accessibles depuis différentes plateformes. Les technologies liées au Cloud apportent souplesse, flexibilité et rapidité aux SI, mais pas toujours sans risques si mal maitrisées. Quelle entreprise n’est pas confrontée à des collaborateurs utilisant leurs smartphones pour lire ou envoyer des mails professionnels et stockent des données professionnelles sur leurs Drive dans le Cloud ? Les entreprises utilisant plusieurs applications fonctionnant avec des technologies différentes sur diverses plateformes Cloud, doivent s’assurer de la sécurité et pérennité des données qui y sont proposées.

Le SI des entreprises est un élément stratégique dans les entreprises permettant d’améliorer leur productivité. Aujourd’hui, il est devenu un élément critique indispensable à leur fonctionnement (système de paiement, réservation, gestion de stocks…) et la protection des données, notamment des données critiques, est devenue un enjeu stratégique pour les DSI.

Sur un marché concurrentiel, les usages comme les besoins évoluent sans cesse. Maitriser les coûts et disposer d’une meilleure flexibilité dans l’utilisation des ressources informatiques sont des enjeux fondamentaux pour les entreprises. L’innovation est donc un point d’entrée déterminant pour y parvenir et une source de revenus additionnels leur permettant de se démarquer de la concurrence.

Parmi ces innovations, nous retrouvons le Cloud, le Big Data et la mobilité. Ces innovations sont aujourd’hui au cœur des stratégies de transformation digitale des entreprises. Elles ont un impact important sur la manière de concevoir et d’utiliser les ressources informatiques, mais également sur la façon dont l’information sera structurée, diffusée et partagée dans l’entreprise et dans son écosystème. Il est donc primordial de mettre en place une politique de standardisation et de rationalisation des technologies afin de maîtriser les coûts, fournir un service de qualité et être plus efficace.

Le cloud est l’une des innovations majeures qui change la manière dont les ressources informatiques sont utilisées. C’est d’un levier de transformation, permettant d’améliorer la flexibilité et la performance de la DSI face aux besoins des métiers. Mais, le passage vers les technologies de cloud a un impact sur les processus existants et peut s’avérer long et complexe. Mais il permet de mettre fin à des processus fastidieux qui n’ont pas lieu d’être aujourd’hui compte tenu des technologies existantes.

Les entreprises sont encore dans la phase de définition du niveau d’adoption du cloud qui s’applique le mieux à leurs besoins. Cloud public ou privé, toutes se posent la question. Cependant, le modèle de cloud hybride (utilisant à la fois le cloud privé et le cloud public) est l’approche privilégiée car il permet de diminuer les coûts pour un grand nombre de fonctionnalités tout en gardant leurs opérations sensibles en sécurité.

Afin d’accompagner cette innovation et ce changement, la DSI doit aussi se transformer, elle doit passer d’un centre de coût vers un centre de profit. La DSI devient un opérateur de service auprès de clients internes comme externes.

Le passage à la technologie cloud constitue un projet majeur de transformation pour la DSI ainsi que pour toute l’entreprise qui est organisée autour de son outil informatique. Il nécessite des changements opérationnels et culturels qu’il faut aborder étape par étape, avec une conduite de changement globale. Car si le cloud change le modèle de gestion opérationnel d’un système d’information, les services associés, tels que la protection des données et la réversibilité, restent cruciaux.

Biographie

Philippe Decherat a vingt ans d’expérience chez les éditeurs de logiciels d’infrastructure, il a été consultant chez Oracle, puis avant-vente chez Veritas – Symantec avant de prendre la responsabilité technique pour l’Europe du sud de la startup Mimosa System. Il a rejoint Commvault en 2011 et a pris la direction technique de la filiale France en 2015. Philippe Decherat est directeur technique chez Commvault France. Il a pour mission de gérer l’équipe des consultants avant-vente et de développer les activités services – Professional Services et Education.

(0)

Commentaires (0)

Pas encore de commentaires

Commenter cette page

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.