(0)
Bonnes pratiques

Transformation digitale : les 5 accélérateurs du Cloud

  • Emmanuelle Olivié-Paul
    Directrice associée, Markess

Le recours au cloud, quelle que soit sa forme (BPaaS, SaaS, PaaS, IaaS…), continue sa progression dans les entreprises françaises. En 2016, les décideurs interrogés par les analystes de MARKESS qui recourent au cloud évaluent à 30% la part de leurs environnements hébergés dans des clouds dans l’ensemble de leurs ressources informatiques. Au sein de ces entreprises, le cloud est plus qu’une réalité, il est devenu une composante clé de leurs systèmes d’information. |

Le cloud ancre clairement aujourd’hui la transformation digitale des entreprises. Il est l’occasion d’innover et de créer de nouveaux produits et services qui étaient difficiles de concevoir jusqu’ici. Les diverses études conduites par les analystes de MARKESS [1] montrent en effet que :

1- Le cloud est agile
La recherche d’agilité est le catalyseur clé du recours au cloud. 59% des décideurs informatiques le mettent en avant [1]. Cette agilité transparaît dans les possibilités qu’offre le cloud en termes d’usages, de déploiement, de développement, et dans la manière dont les données utiles à l’entreprise sont gouvernées et orchestrées (cf. projets de big data, chatbots, intelligence artificielle, machine learning…).

2- Le cloud est facteur d’innovation
Pour 56% des décideurs [2], le choix du cloud s’est imposé comme une évidence pour accéder à des services innovants qui prendraient trop de temps à développer en propre. Les plates-formes PaaS donnent l’accès à des jeux d’applications préconfigurées qui permettent d’aller plus vite dans la création de services applicatifs innovants.

3- Le cloud aide à l’ouverture du SI
Le SI de l’entreprise ne peut plus vivre replié sur lui-même. Le développement des usages digitaux impose qu’il s’ouvre pour mieux intégrer le mobile, la collaboration en temps réel, les échanges pair-à-pair ou encore les objets connectés. Le cloud, en tant que plate-forme tierce, peut faciliter cette ouverture.

4- Le cloud est mobile
Certains usages mobiles ne fonctionnent que grâce au cloud. Selon une majorité de décideurs [3], le cloud permet d’accélérer ces projets : le PaaS aide au développement et au test d’applications et l’iPaaS facilite la connexion, en toute sécurité, du back-office de l’entreprise aux environnements mobiles.

5- Le cloud est écosystème
Les acteurs du monde du cloud favorisent une approche par écosystème. Les “pure players” du SaaS proposent des APIs pour interconnecter leurs solutions et bâtissent des univers applicatifs. Dans la même logique, 39% des décideurs pensent que le cloud leur permet de mieux partager des données au sein de leur écosystème.

Le cloud apparaît cependant complexe et sa mise en oeuvre est parfois plus longue que prévue :
– Les environnements existants ne sont pas toujours compatibles avec des services de cloud.
– Les enjeux d’interconnexion réseaux sont parfois sous-estimés.
– Les problématiques sécuritaires et les nouvelles réglementations (RGPD, Loi de programmation militaire…) imposent de travailler avec des juristes et spécialistes en cybersécurité.
– Il manque des experts dans le domaine du cloud en France.
– Le cloud change les modes de gouvernance en matière de conception des applications, de livraison des services, de contrôle des risques ou encore de protection des données.

Toute entreprise intégrera obligatoirement dans le futur une composante “cloud”, si infime soit-elle. Celles qui tardent à sauter le pas et à s’approprier ce modèle, se coupent un peu plus chaque jour des apports qui lui sont reconnus et du potentiel d’engranger un savoir-faire autour.

_________________
[1] Plus de 350 prestataires, décideurs métiers et informatiques ont été interrogés en 2015 et 2016 sur ces sujets par les analystes de Markess
[2] e-Book – 6 atouts du cloud pour favoriser la croissance de votre entreprise
[3] Etude MARKESS “Apports du cloud computing aux projets mobiles”

Biographie

Responsable de la recherche au sein du cabinet d’études indépendant MARKESS, elle manage les études prospectives et les projets de conseil stratégique. Ses expertises majeures sont liées au cloud computing, au marketing digital et à l’expérience client, à la collaboration et aux communautés sociales, aux usages mobiles et à la confiance numérique.

(0)

Commentaires (0)

Pas encore de commentaires

Commenter cette page

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.